banner

Grenade, capitale de la province qui porte son nom, se situe aux pieds de la Sierra Nevada et est traversée par la rivière Genil. Elle fut la capitale du royaume nazarí et conserve un très important héritage islamique dont la référence principale est l’Alhambra. Le charme de ses rues et monuments, les paysages qui l’entourent tels que la Sierra Nevada ou les Alpujarras, font de Grenade une ville qui l’on dit « enchantée ».

C’est ici que vécut Saint Jean de Dieu, père des pauvres, fondateur de l’Ordre hospitalier. C’est ici que naquirent et vécurent nos Fondatrices : Mª Josefa Recio (19.03.1846) et Mª Angustias Giménez (21.08.1849)

Les lieux hospitaliers de Grenade sont :

1.   L’Eglise des Saints Juste et Pasteur, connue comme « la collégiale », avec une façade de style baroque et des peintures d’Anastasio Bocanegra dans son intérieur qui fait allusion à la Compagnie de Jésus, institution à laquelle il a appartenu à ses débuts.  C’est dans cette Eglise que furent baptisées nos Fondatrices et ici, qu’en 1864, se maria Mª Josefa à Amador Fernández. Dans une chapelle latérale se trouve une plaque qui rappelle ces faits.

2.   L’Abbaye du Sacromonte. Située sur la colline Valparaíso, face à l’Alhambra, elle a une grande signification spirituelle et culturelle pour Grenade, en particulier à partir de 1595, année durant laquelle on découvrit les planches sépulcrales et les reliques de Saint Cécilien et d’autres martyres. Le Sacromonte fut le lieu de pérégrination fréquente de nos Fondatrices parcourant, à l’aube, les trois kilomètres et demi qui séparaient l’Abbaye de la ville. Elles participaient à l’Eucharistie et orientaient leur vie spirituelle avec l’aide de savants directeurs parmi lesquels le chanoine D. Fermín Ruiz Vela.

3.   La Basilique de Saint Jean de Dieu, de style baroque, qui conserve la dépouille du Saint. C’est à la porte de ce temple qu’eut lieu la rencontre entre le P. Menni et nos Fondatrices en 1878. L’environnement de la Basilique est également hospitalier puisque c’est dans les rues voisines que vécurent nos Fondatrices. Les autres lieux hospitaliers sont la maison des Pisas où Jean de Dieu mourut et l’Hôpital Saint Jean de Dieu, le premier de l’Ordre, qui a récemment été remis aux Frères.

4.  Fondation Purísima Concepción. En 1963, la Congrégation ouvrit un centre pour les petites filles souffrant d’un handicap intellectuel. Aujourd’hui, c’est un complexe dans lequel on s’occupe entièrement de petits garçons et de jeunes souffrant d’un handicap et d’autres troubles associés.