Défis Province de France

Escrito el Jun 19, 2019

Saviez-vous que la Province de France veut préparer l’avenir avec clarté, ouverture, concertation et discernement pour continuer à vivre le charisme hospitalier…

… partout où les sœurs sont présentes et révéler la miséricorde de Dieu ?

Je m’appelle Émilie Bayekula Phanzu, je suis la deuxième conseillère provinciale de la Province de France des Sœurs Hospitalières depuis décembre dernier. Je suis née en République Démocratique du Congo, je suis entrée dans la Congrégation en 1995 et j’ai fait ma première profession le 11 septembre 1999 à Yaoundé (Cameroun). Après deux ans de mission dans notre centre TELEMA, situé à Kinshasa (République Démocratique du Congo), j’ai été envoyée à Rome (Italie) pour étudier la Théologie et les Sciences de l’Éducation à l’Institut salésien, où j’ai partagé pendant cinq ans la vie communautaire des sœurs du Gouvernement général. J’ai ensuite été nommée maîtresse des novices à Yaoundé, fonction que j’ai exercée pendant 12 ans.

En 2018, lors du Chapitre Provincial de la Province de France, j’ai été élue pour faire partie du Gouvernement provincial et j’ai ressenti ma propre faiblesse par rapport au service que Dieu me demandait. Depuis lors, j’observe et j’agis avec prudence, confiante dans la grâce de Dieu et en suivant les orientations de la Province.

Actuellement, la Province de France englobe deux réalités distinctes : l’Europe et l’Afrique. Concernant les sœurs, on observe deux situations : alors qu’en France la majorité des sœurs sont relativement âgées, en Afrique il y a un grand nombre de jeunes en formation. D’autre part, nous vivons l’exigence de promouvoir l’identification de nos collaborateurs aux valeurs et à l’identité hospitalière ; une situation qui pose pour nous de nombreux défis qui engagent l’avenir de la Province et exigent discernement et créativité.

Lire plus