Solidarité

Escrito el Nov 16, 2018

Saviez-vous que notre institution mène depuis plus de sept ans un projet solidaire d’autonomisation, de réhabilitation et de réinsertion…

…des femmes sans abri et des femmes souffrant de maladie mentale en Inde ?

Découvrez comment se développe ce projet dans la Délégation des Philippines.

Je m’appelle Chaya et je suis l’une des 37 femmes qui résident actuellement dans le Centre de réhabilitation psychosociale « Benedit Menni » des Sœurs hospitalières à Trivandrum, capitale de l’État du Kerala, dans le sud de l’Inde. Auparavant, je vivais dans le centre « Menni Family Home » qui appartient également aux Sœurs hospitalières à Trivandrum, où je suis arrivée il y a sept ans grâce à l’intervention de la police qui m’a recueillie dans la rue, où je vivais depuis longtemps. 

Je suis originaire d’une région pauvre du nord de l’Inde ; comme beaucoup d’autres personnes (enfants, femmes et hommes) souffrant de maladie mentale et disposant de ressources économiques très limitées, j’ai quitté mon lieu d’origine pour aller vers le sud du pays, plus développé et plus riche. En nous engageant sur cette longue route, nous rêvions d’un avenir meilleur, mais à notre arrivée, nous avons découvert une réalité très différente de celle à laquelle nous nous attendions, et nous avons fini par errer et mendier dans les rues pour survivre, dans des conditions d’extrême précarité et de grande vulnérabilité.

Face à cette terrible situation, arriver au centre « Benedict Menni PsicoSocial Rehabilitation Center » a été une véritable chance. Résidents, collaborateurs, sœurs et bénévoles forment une grande famille, nous apprenons tous à vivre ensemble en réalisant diverses actions de réhabilitation. L’objectif principal de ce programme solidaire est d’offrir une vie digne aux femmes qui vivent dans des situations de grande vulnérabilité, de violence sexiste et d’exclusion sociale dans les rues de Trivandrum et/ou dans les localités voisines. La prise en charge psychologique et sociale dont nous bénéficions est de qualité, et contribue à la reconnaissance de nos droits humains.

Lire plus